Visuel de la partie admin
Coordonnées de l'ENSACF
    Se connecter  
Conférences


Conférence publique
Enseignements de l'architecture de l'Égypte pharaonique
Pierre Zignani, architecte archéologue
Mercredi 14 mars
L’Égypte pharaonique a développé, sur plus de trois millénaires, un art de bâtir culturel dont la finalité lui était vitale. On s’y représentait le fonctionnement de l’univers comme dépendant de l’organisation de l’espace sacré.

Le relevé et l’étude approfondie des monuments de la vallée du Nil permettent de pénétrer une conception architecturale encore méconnue, sans lien direct avec notre société actuelle. Le temple égyptien est devenu au cours du temps un système complexe organisant, protégeant et mettant en scène des préoccupations multiples. La construction de ces édifices tendait à la modélisation du monde idéal des dieux. Selon les anciens Égyptiens, le culte rendu par Pharaon, représenté par un prêtre, avait pour but d’entretenir l’énergie divine garantissant au monde humain un équilibre harmonieux. Le sanctuaire était conçu de façon à résister à toute menace environnementale, notamment aux attaques du temps et du climat. Son architecture aux références cosmogoniques minimisait les relations entre l’intérieur et l’extérieur dans un souci permanent de protection. L’accès très hiérarchisé devenait de plus en plus exclusif vers le cœur du temple, réservé aux plus hauts membres du clergé.

D’après les textes antiques mentionnant la construction, un sanctuaire avait à répondre à une exigence de perfection et de pérennité, laquelle a stimulé l’innovation dans la compétence d’édifier. La dernière grande entreprise de construction culturelle pharaonique, le temple d’Hathor à Dendara, a ainsi atteint un extraordinaire niveau d’absolu, jouant d’abstraction et optimisant la technique.

*****

Architecte diplômé de l’Université de Genève et Dr ès sciences de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, Pierre Zignani est actuellement architecte archéologue au CNRS (USR 3172), responsable des études architecturales et archéologiques au Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak à Louqsor. Auparavant, Il a été en poste à l’Institut suisse de recherches archéologiques et architecturales de l’Égypte ancienne au Caire, à l’Institut français d’archéologie orientale et à l’Institut d’égyptologie François Daumas de l’Université de Montpellier III.

Pour plus d’information
www.cfeetk.cnrs.fr/index.php?page=Pierre-Zignani

page précédente <<
archives <<

Messagerie personnelle Serveur SWAP Moteur de recherche archi.fr   Bibilothèque ENSACF Retour à l'accueil Imprimer la page
Aide : en construction
Plan du site : en construction