Visuel de la partie admin
Coordonnées de l'ENSACF
    Se connecter  
Publications


Territoires ruraux en projets : le Mézenc
Journal de l’atelier rural Atelier de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand

2014 édité par l’ENSACF

L’enseignement Territoires ruraux en projets conduit au second semestre de la troisième année de licence à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clemont-Ferrand (ENSACF) interroge depuis 2008 le projet urbain et architectural en territoire rural : 13 expériences pédagogiques successives ont été menées dans des territoires du Massif Central, dessinant progressivement l’engagement et l’ancrage de l’ENSACF dans le territoire du Massif Central.

Dans un contexte de réforme territoriale, de diminution des ressources de l’action publique, de mutation de l’ingénierie territoriale, il convient de former les futurs architectes à investir plus largement les échelles intercommunales et les territoires ruraux pour y développer une pratique renouvelée du projet territorial.
L’enseignement vise à maîtriser conjointement la dimension stratégique du projet à grande échelle et la résonance du territoire sur un programme architectural à définir. À cette fin, les étudiants sont confrontés aux processus de transformation d’un grand territoire intercommunal rural par un va-et-vient entre le détail et le grand paysage. L’entrée principale de cet atelier est l’exploration d’un contexte territorial (institutionnel et humain) concret : intercommunalité, bassin de vie, entité géographique pertinente du point de vue du système d’acteurs et du projet politique.
Les étudiants travaillent par groupe de 4 puis par binôme et sont amenés régulièrement à croiser leurs points de vue et propositions avec les autres groupes de l’atelier.

Mobilisant des savoirs en conception architecturale, en projet urbain et en paysage, les étudiants sont amenés à confronter ces savoirs à des acteurs « profanes », à évaluer la pertinence de leurs propositions dans une situation extérieure au cadre scolaire habituel, à questionner les modalités d’expression et de communication du projet. En retour, les acteurs s’interrogent sur leur propre rapport à l’architecture, à la commande, ainsi qu’à la dimension souvent négligée du projet de territoire.

Cliquez ici pour télécharger le sommaire

cf.

The Wire - L’Amérique sur écoute
M.-H. Bacqué, A. Flamand, A.-M. Paquet-Deyris, J. Talpin
Aux éditions La découverte

Créée par un ancien journaliste du Baltimore Sun, David Simon, et un ancien policier, Ed Burns, et scénarisée par des grands noms du roman noir américain, la série américaine The Wire est devenue culte. S’appuyant sur des investigations de terrain de plusieurs années, elle décrit fi nement la réalité sociale, économique et politique des habitants du « ghetto » de Baltimore. Consacrée « meilleure ethnographie jamais réalisée de l’Amérique urbaine contemporaine » par le sociologue William Julius Wilson, saluée par Time Magazine ou le New York Post comme étant la meilleure série de l’histoire de la télévision américaine, elle est un outil effi cace de discussion et de débats autour des problématiques qui parcourent les quartiers populaires. Elle sert aujourd’hui de support à de nombreux cours sur la ville ou sur les inégalités sociales aux États-unis.

Pourquoi un tel succès ? Que peuvent nous apprendre les médias de masse sur la société et, ce faisant, comment interpellent-ils les sciences sociales ? Que donne à voir la série des quartiers populaires américains, au service de quel message social et politique ? Quelle en est la réception française et un The Wire hexagonal serait-il possible ? Telles sont les questions discutées par cet ouvrage pluridisciplinaire, au croisement des études cinématographiques et sérielles, de la sociologie, de l’urbanisme et de la science politique.

Avec les contributions de Julien Achemchame, John Atlas, Marie-Hélène Bacqué, Anmol Chaddha, Fabien Desage, Peter Dreier, Didier Fassin, Amélie Flamand, Valérie Foucher-Dufoix, Ariane Hudelet, Marc V. Levine, Lamence Madzou, Monica Michlin, Anne-Marie Paquet-Deyris, Julien Talpin, Fabien Truong, William Julius Wilson.

cf.

/cf.
La revue de l'ensacf 2013

Cf. est une publication souhaitée annuelle de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand.

Cf. est le produit d’ateliers de travail d’étudiants en master 1, option Diffusion de l’architecture. Ensemble ils ont rédigé et mis en page les cahiers de ce premier numéro.

La pré-maquette a été réalisée par Susanna Anca Crisan, Anne Lise Ara, Marie Fouriot, Margot Ganière-Mignaval, Alexandre Royer, dans le cadre de l’optionnel Diffusion de l’architecture (2011-2012) inscrit dans la lignée du 7.4 Théories et prospectives architecturales et urbaines / approches critiques, coordonnés par R. Magrou.

Le numéro 1 de la revue a été rédigé et mis en page par Imène Amara, Anna Brokane, Johannie Derouault, Marie Fouriot, Laurie Gangarossa, Valérian Accary, Mehdi Bouteraa, Cédric Frackiewicz, Paul Lemperière, Romain Ratel, Jérémie Serrurier et Guillaume Sicard, dans le cadre de l’optionnel Diffusion de l’architecture (2012-2013), encadrés par A. Flamand, G. Texier-Rideau et R. Magrou.

- Télécharger le cahier 1 : édito, avant-propos, panorama, 8 questions à Dominique Perrault, entretien avec Jacques Lucan
- Télécharger le cahier 2 : en chantier, métiers à venir
- Télécharger le cahier 3 : ici et ailleurs, que sont-ils devenus, travaux d’enseignants
- Télécharger le cahier 4 : approches critiques
- Télécharger le cahier 5 : séminaire erps, concours construir’Acier, Workshop Barcelone Verneda, Concours Jeunes Talents, à consulter
- Télécharger le cahier 6 : glossaire de l’adaptabilité, PFE, mémoires de fin d’études, précis de conjugaison
- Télécharger le cahier 7 : carnet de croquis, Marathon photo by Arch’Co
- Télécharger le cahier 8 : l’atelier du court métrage 2013
- Télécharger la couverture/poster de la revue

cf.

Habiter le paysage en Limousin
Expérience d’architecture bois

Le projet est né en 2007 dans le cadre de la célébration du tricentenaire de la naissance des deux scientifiques naturalistes Carl von Linné et Georges Louis Buffon, afin de mettre en valeur le savoir-faire et les ressources naturelles de la région, en particulier le matériau bois. Le concours est organisé, animé et encadré par le département Génie Civil de la Faculté des Sciences et Techniques de Limoges, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand et le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Corrèze. Depuis le XIXe siècle, le Limousin, dans son ensemble, est plutôt une région réputée pour la qualité de ses maçons que pour celle de ses charpentiers. Pourtant, si la variété des roches propres à bâtir est étendue, le Limousin est également un pays « vert » où la bonne croissance des arbres est favorisée par un climat surtout océanique. C’est cette ressource locale, dans sa diversité (même si les constructeurs utilisent principalement des résineux), qu’il est proposé aux étudiants de mettre en œuvre dans leurs projets afin de soutenir le principe que la production locale de bois peut participer à la réalisation d’architectures de qualité.

Habiter le paysage en Limousin

Du Massif central au Bosphore Architecture et Grande échelle
Alain Charre

Aux éditions MétisPresses, collection vuesDensembleEssais, Septembre 2012 Préface Paul Leandri

Quelles sont les incidences de la grande échelle sur la production architecturale ? Le voyage scientifique possède les vertus correspondant aux ambitions de la question : d’indice en indice, il débusque les énigmes de l’époque et laisse se dessiner ce qui n’apparaît pas encore qu’indistinctement. Architecture et grande échelle est le résultat d’un tel voyage. Sillonnant les villes européennes selon une courbe géographique qui relie Clermont-Ferrand, Milan, Ljubljana, Belgrade, Sofia, Thessalonique et Istanbul, cette enquête en mouvement interroge des thèmes forts : les procédures architecturales à l’ère de la cybernétique ; le rôle politique du patrimoine et le concept d’espace populaire ; le statut des paysages minés par les bouleversements économiques. Entre le récit de voyage et l’essai scientifique, une mutation de l’intelligence globale des phénomènes urbains émerge. La grande échelle n’existe que comme constellation d’échelles multiples : on ne peut en faire la carte, toute topographie étant désormais impossible. L’espace mental où s’élaborent les ruptures d’échelle connaît aujourd’hui un saut qualitatif duquel dépendra la part qui sera accordée aux sciences de l’espace et aux arts de la construction.

Pierre-font[s], Figures en pierre de fontaines puydômoises
Philippe Bucherer

Depuis toujours, Philippe Bucherer parcourt la campagne à la recherche de châteaux méconnus. Un jour, il tombe en arrêt devant un visage de pierre qui lui semble surgir du fond des âges. Sans le savoir, il vient de s’inoculer un nouveau virus : les mascarons, ces figures qui crachent l’eau des fontaines, si nombreuses en Auvergne.
Ce simple décor architectural devient vite une passion. Depuis mars 2009, il a traversé de très nombreuses communes du Puy-de-Dôme et photographié plus de trois cents masques. Tous différents, témoignages du savoir-faire d’un sculpteur dans toute la maîtrise de son art ou de la touchante maladresse d’un apprenti maçon.

Aujourd’hui directeur de la prospective et de la communication à l’ENSACF, Philippe Bucherer est l’auteur de Dernières nouvelles du Diable (2 volumes), Carnets de voyage d’un sédentaire (sélection officielle de la biennale du Carnet de voyage en 2007), Esprit[s] du bois, exposition photographique sur les figures cachées dans les vieilles planches.
Son bonheur : débusquer le fantastique et le merveilleux dans notre ordinaire.

En partenariat avec : Ville de Clermont-Ferrand, Thiers communauté, Conseil général du Puy-de-Dôme, Parc naturel régional du Livradois-Forez, Pierre actual, AFIPA, IMAPEC, Éditions Revoir

D’architecture cent mots dire…
Yves Perret

Aux éditions de l’Espérou, mai 2011 Préfaces de jacques Anglade, Dominique Gauzin-Müller, José Oubrerie

Je suis architecte-cantonnier, néandertalien d’avant-garde, généraliste spécialisé, rêveur concret, gauche de la min droite, droit de la main gauche, raisonnant-résonnant. J’entrevois mille possibles… et construis ceux que je peux.
… Cent gestes : faire…
… Cent mots : dire… !

Lieux d’être
Michel Mangematin Chris Younès

©Archibooks + Sautereau Éditeur, 2011

Les maisons conçues par Michel Mangematin sont des lieux qui nous parlent du sens d’habiter et du bâtir. De grands architectes, comme Alvar Aalto, Mies van der Rohe, Franck lloyd Wright ou Le Corbusier, tout en travaillant pour donner son lieu d’habitation à l’homme du XXe siècle à partir des moyens techniques de l’époque et en liaison avec l’évolution des modes de vie, aspirant à faire une œuvre poétique refusaient de se restreindre à construire prosaïquement. Michel Mangematin s’inscrit dans cette lignée où l’expérience architecturale est celle de l’événement du sentir esthétique qui sort l’homme de sa somnolence. Il insiste sur le fait que l’architecture est un art social existentiel.

Territoires – Matières. Ouvrir une parenthèse de deux mille kilomètres,

ouvrage proposé par les enseignants et les étudiants du Master EVAN (Entre Ville Architecture Nature), Ecole nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand, 2010 Avec les contributions de : Josepha Albert, Jordan Aucant, Veronique Auzat, Mathieu Bennet, Yoann Bonhomme, Frédéric Bonnet, Boris Bouchet, Jeremie Chomat, Julien Couderc, Alexandre Dubure, François Fayard, Aurelien Frances, Marie Hubert, Vincent Laroere, Hugues Lefeuvre, Arnaud Liberatore, Isabelle L’hullier, Lola Marlhoux, Clemence Mascret, Audrey Menard, Matthias Noguera, Yvan Okotnikoff ,Guillaume Varraud, Julien Vigot.

Georges Rousse Architecture. Rencontre Clermont-Ferrand 2000-2010, catalogue de l’exposition « Georges Rousse Architecture », Musée d’art Roger Quillot de Clermont-Ferrand, Couleurs contemporaines, Bernard Chauveau Editeur, Paris, 2010

Avec des photos inédites de l’artiste, et des textes de : Alain Charre, Claire Gastaud, Antoine Grumbach, Paul Leandri, Georges Rousse, Nathalie Roux, Jean-Pierre Simon, Jean-Charles Vergne.


retour <<

Messagerie personnelle Serveur SWAP Moteur de recherche archi.fr   Bibilothèque ENSACF Retour à l'accueil Imprimer la page
Aide : en construction
Plan du site : en construction