Visuel de la partie admin
Coordonnées de l'ENSACF
    Se connecter  
Les stages obligatoires du cycle Licence

- Le stage de « découverte et/ou de suivi de chantier »

Contact enseignant : Denis ROCHER
rocher.denis@wanadoo.fr

Contact administration : Monique MORON
Bureau des stages : 04 73 34 71 64

monique.moron@clermont-fd.archi.fr


Objectif

Ce stage a pour objectif de confronter les étudiants, d'une part, à la relation entre les différents intervenants d'un chantier de construction, et d'autre part, au lien entre les documents écrits et figurés établis par l'architecte et le bon déroulement du chantier. Les différents intervenants seront identifiés par l'étudiant quant à leur rôle dans le processus global de réalisation du chantier (travaux neufs ou réhabilitation).
Les documents écrits à considérer seront uniquement le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et les comptes-rendus de chantier mis au point par l'architecte ou son responsable travaux. Les documents figurés seront les plans du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) établis par l'architecte et les bureaux d'études (éventuellement) associés, plans généraux et de détails.
Ce stage consiste en une observation fine de l'étudiant de l'un des points de vue suivant :

  • maîtrise d'oeuvre
  • maîtrise d'ouvrage
  • entreprise ou société de construction
  • intervenants liés à la maîtrise d'oeuvre ou à la maîtrise d'ouvrage : coordinateur hygiène et sécurité, coordinateur de travaux, bureau de contrôle

Positionnement et durée
Le stage de "découverte et/ou de suivi de chantier" se situe au semestre 4 du cycle Licence. Il est d'une durée équivalente à 2 semaines à temps plein, soit 70 h de travail effectif, dont 10 h encadrées de préparation au stage. Il se déroule dans les créneaux prévus par le calendrier de l'école pour l'année universitaire en cours.



Lieu

  • dans une agence d’architecture ou un bureau d’étude associé
  • dans un organisme de maitrise d’ouvrage ou dans un service administratif faisant réaliser des travaux par l’intermédiaire d’un architecte maître d’œuvre (Mairie, Conseil Général, Conseil Régional, Office HLM…)
  • dans une entreprise réalisant des chantiers avec architectes maîtres-d’œuvres
  • ou dans une société de coordination hygiène et sécurité, ou travaux, ou un bureau de contrôle agissant dans un cadre similaire

L'étudiant devra lui-même choisir sa structure d'accueil, en évitant impérativement de faire son stage chez un enseignant dont il suit les cours et faire viser la convention spécifique produite par l'école (en 3 exemplaires avec toutes les signatures nécessaires). Il est rappelé que le but principal du stage étant d'observer un maximum de chantiers, il peut être plus judicieux de choisir un offreur de stage non architecte ou une agence ayant au moins 5/6 chantiers en cours de réalisation. Il appartient aux étudiants, avec l'aide de leurs enseignants, de rechercher et de proposer des structures d'accueil. Les étudiants rencontrant
des difficultés pour trouver un lieu de stage devront prendre contact au plus vite avec le Bureau des stages.



Encadrement

L'encadrement du stage est effectué dans le cadre de l'UE 4.4 (Savoirs Techniques).
Les interlocuteurs seront Christophe Moine et Denis Rocher ainsi que les architectes enseignants de projet de L2 au 1er semestre.


Convention de stage
Elle sera diffusée individuellement dans vos boîtes aux lettres après la rentrée ainsi que la procédure à respecter concernant les stages obligatoires.
La convention, établie en 3 exemplaires originaux, doit être complétée et signée par l’ensemble des parties et déposée au bureau des stages impérativement avant le début du stage (minimum 8 jours) ceci pour des raisons de couverture en cas d’accident.
Après vérification, c’est le bureau des stages qui transmet en dernier lieu les conventions pour visa au directeur de l’école.
L’ordre de signature est le suivant : l’enseignant responsable pédagogique de stage, le maître de stage, l’étudiant, et enfin le directeur de l’école (par délégation, le responsable administratif).


Validation
2 crédits ECTS validés dans l’U.E. 4.4, sous réserve de la remise au service de la Scolarité/Bureau des stages de l’attestation de fin de stage dûment complétée et signée par l’organisme d’accueil (pièce fournie initialement avec la convention de stage) et d’un rapport de stage.
Quant au procès-verbal de validation, il sera complété et transmis uniquement par l’enseignant responsable pédagogique. (Voir le planning des stages de l’année universitaire en cours pour les dates exactes de rendus)

Le stage est obligatoire pour l’obtention du diplôme d’études en architecture.




Rapport de stage
Conformément aux dispositions  du règlement des études, le stagiaire remet au service de la Scolarité un rapport faisant connaître les connaissances que le stage lui a permis d’acquérir.
Il comprend :

  • une page de titre : mention de l’école, nom de l’étudiant, titre, nom de l’enseignant responsable pédagogique du stage, année universitaire
  • un  résumé sur une demi-page,
  • une présentation courte de l’entreprise d’accueil,
  • une description du travail effectué sous la forme, par exemple, d’un carnet de bord.

Le rapport de stage individuel est  d’une dizaine de pages avec pour objet essentiel la formulation vivante de son expérience d’observation de plusieurs chantiers de construction. Il conviendra dans un premier temps de présenter les structures et les chantiers suivis, puis de mettre en forme les résultats d’une analyse personnelle de la réalité du chantier (compréhension de l’intérieur d’une composante importante de son futur métier), à propos des thématiques suivantes (liste non exhaustive et non obligatoire) :

  • rapports professionnels et humains entre les différents intervenants
  • relation entre la qualité du DCE et l’exécution des travaux ; gestion de cette qualité
  • gestion des imprévus de chantier
  • gestion de conflits
  • gestion du calendrier des travaux…

Pourront être produits en complément des textes correctement orthographiés

  • dans le corps du rapport, des photographies illustrant le propos
  • en annexe, des extraits de documents significatifs par rapport aux thèmes abordés


retour <<



- Le stage " première pratique"

Contact enseignants :
Gilles Delalex  : gilles.delaleix@studiomuoto.com
François Marzelle : maast@club-internet.fr

Contact administration : Monique MORON
Bureau des stages : 04 73 34 71 64

monique.moron@clermont-fd.archi.fr

 

Objectif
En complément du stage de découverte effectué en L2 qui a permis d’appréhender la production architecturale au travers d’une étape précise de réalisation, ce deuxième stage doit permettre à l’étudiant d’appréhender la diversité des pratiques professionnelles liées à l’architecture.
Cet objectif a été établi à la fin du cursus Licence et avant les possibilités de réorientation afin d’aider l’étudiant à se faire une première opinion sur les types de débouchés professionnels accessibles à la fin des études d’architecture.
L’observation de la diversité peut résulter soit du choix d’un type de structure d’accueil exerçant d’autres activités que la maîtrise d’œuvre observée lors du stage précédent, soit de la participation à différentes activités liées à la maîtrise d’œuvre (différentes phases de conception et de développement d’un projet, communication avec la maîtrise d’ouvrage ou les partenaires techniques, observation de différentes phases de réalisation, etc…)

Positionnement et durée
Le stage de "première pratique" est d'une durée équivalente à 4 semaines à temps plein, soit 140 h de travail effectif dont 15 h encadrées de préparation au stage, effectuées au semestre 5. Il se déroule dans les créneaux prévus par le calendrier de l'école pour l'année universitaire en cours.

Lieu
L’éventail des structures d’accueil possibles est très large : toutes les structures de conception, de production, d’études, de gestion, de protection,
de l’architecture, de la ville et du paysage, françaises ou étrangères : agences d’architecture, d’urbanisme et paysage, de design…, bureaux d’études, services de l’Etat (SDAP, DDE, DRAC…), CAUE, collectivités locales, musées, associations culturelles, OPAC et offices HLM, parcs naturels régionaux ou nationaux, sociétés d’économie mixte, établissements de recherche, organisations non gouvernementales, entreprises de construction ou de matériaux…
C’est à l’étudiant de prendre contact avec l’organisme de son choix, en évitant impérativement de faire son stage chez un enseignant dont il suit les cours.
Il appartient aux étudiants, avec l’aide de leurs enseignants, de rechercher et de proposer des structures d’accueil. Les étudiants rencontrant des difficultés pour trouver un lieu de stage devront prendre contact au plus vite avec le Bureau des stages.

Encadrement

L'étudiant propose à un enseignant, qui sera responsable pédagogique de son stage au sein de l'école, un lieu d'accueil, un maître de stage et un programme.
L'encadrement de ces stages peut être assuré par un enseignant titulaire ou associé choisi sur la liste approuvée par le Conseil d'Administration de l'école (remise en début d'année avec la note concernant la procédure des stages).

Convention de stage
Elle sera diffusée individuellement dans vos boîtes aux lettres après la rentrée ainsi que la procédure à respecter concernant les stages obligatoires.
La convention, établie en 3 exemplaires originaux, doit être complétée et signée par l'ensemble des parties et déposée au Bureau des stages impérativement avant le début du stage (minimum 8 jours) ceci pour des raisons de couverture en cas d'accident. Après vérification, c'est le Bureau des stages qui transmet en dernier lieu les conventions pour visa au directeur de l'école.
L'ordre de signature est le suivant : l'enseignant responsable pédagogique du stage, le maître de stage, l'étudiant et enfin le directeur de l'école (par délégation, le responsable administratif).


Validation
L'évaluation faite par l'enseignant responsable pédagogique du stage est intégrée dans la notation globale de l'UE. La note de rapport de stage doit être au minimum de 10 pour valider les 4 crédits affectés au stage. 4 crédits ECTS validés dans l'U.E. 5.1, sous réserve de la remise au service de la Scolarité/Bureau des stages de l'attestation de fin de stage dûment complétée et signée par l'organisme d'accueil (pièce fournie initialement avec la convention de stage) et d'un rapport de stage. Quant au procès-verbal de validation, il sera complété et transmis uniquement par l'enseignant responsable pédagogique.
(Voir le planning des stages de l'année universitaire en cours pour les dates exactes de rendus)
Le stage est obligatoire pour l'obtention du diplôme d'études en architecture.




Rapport de stage
Conformément aux dispositions du règlement des études, le stagiaire remet au service de la Scolarité un rapport mettant en valeur les connaissances que le stage lui a permis d'acquérir.
La forme et la structure de ce rapport de stage sont définies dans le cadre des cours préalables dispensés au premier semestre de l'année universitaire.

>> Télécharger le document type (format PDF - 31 ko)



retour <<

Messagerie personnelle Serveur SWAP Moteur de recherche archi.fr   Bibilothèque ENSACF Retour à l'accueil Imprimer la page
Aide : en construction
Plan du site : en construction