L’ENSACF structure sa politique de relations internationales comme une composante fondamentale de son offre pédagogique, étant entendu que « l’ailleurs » est une source de formation efficiente, pour les étudiants comme pour les enseignants et les personnels administratifs.

 

Elle conforte notamment les projets structurants : Iacobus et Coopération Internationale Arménie.
Le projet « IACOBUS » – IacobusEuropeanProject – est un exemple singulier de collaboration d’enseignement entre trois écoles européennes d’architecture : l’ENSA Clermont-Ferrand, l’OTH Regensburg et l’ETSA Coruña. Ce programme, initié il y a 20 ans, conjugue recherche et enseignement autour des enjeux de l’intervention architecturale sur des bâtiments appartenant au patrimoine européen : les enseignants-chercheurs des trois écoles élaborent conjointement chaque année un sujet commun de reconquête, par le projet d’architecture, des édifices relevant de l’héritage européen. Le moteur du projet IACOBUS repose sur la fascination et l’enjeu de concevoir un projet d’architecture à partir d’un édifice existant à forte valeur patrimoniale européenne avec des architectes et des étudiants d’architecture issus d’autres langues et d’autres cultures.
Le projet « Coopération Internationale Arménie » organise depuis 2011 un atelier européen commun sur les thèmes du renouvellement urbain, entre mutations urbaines et patrimoine contemporain. Étudiants de master 1 et enseignants sont invités à développer l’analyse, la reconnaissance du « déjà là » en milieu urbain, la créativité, en abordant le patrimoine architectural, l’héritage, comme outil et support de renouvellement urbain. Le projet repose sur deux workshops de 8 jours, l’un à l’ENSACF, l’autre à Erevan au sein de l’UNACA. Tous deux s’accompagnent de travaux préparatoires pour les étudiants et d’intenses échanges entre enseignants qui portent parallèlement le même programme et les mêmes objectifs d’enseignement.

San-Lazzaro-degli-Armeni, Venice, aerial_photo_2013

Des partenariats dynamiques

Elle construit activement les partenariats proposés dans le cadre du nouveau Réseau International des Villes Michelin (RIVM).
Initié par la Ville de Clermont-Ferrand, l’objectif de ce réseau est de développer des coopérations publiques et privées entre une cinquantaine de villes dans le monde ayant pour point commun d’accueillir sur leur territoire un centre de production ou de recherche de la Manufacture Michelin, ainsi que leurs villes partenaires et les acteurs associés des universités, associations culturelles, structures d’innovation. Ce projet est un véritable levier d’innovation pour les politiques publiques et l’activité universitaire, tant pour la recherche que pour les formations. Il marque le départ d’une nouvelle forme de coopération pour les villes et s’inscrit pleinement dans les enjeux du 21e siècle, notamment sur les questions d’urbanisme, d’aménagement du territoire et d’architecture.
Ainsi en 2019, l’ENSACF, l’un des 4 premiers partenaires du RIVM, a-t-elle conduit deux projets internationaux avec les étudiants des master 1 et 2 du domaine d’étude EVAN (Entre Ville Architecture et Nature) : l’un de janvier à mai 2019 avec le Pays Basque espagnol et la ville de Vitoria-Gasteiz ; l’autre avec l’université de Salford-Manchester en octobre 2019. L’effet de levier du RIVM est démultiplicateur, permettant la rencontre effective et productive de nouveaux partenaires sur ce format de projets, qui devraient se développer à Karlsruhe-Allemagne en octobre 2020 et Braga-Portugal en 2021.
Par ailleurs, notre partenaire de l’université de Salford-Manchester a associé l’ENSACF et la Ville de Clermont-Ferrand à un appel à projet européen : « COST Action », destiné à construire un réseau de 11 pays européens et extra-européens autour de la question de la réhabilitation de voies navigables sur leurs territoires, dont la première expérimentation a été le projet des masters de l’ENSACF à Manchester.

L’École développe de nouveaux territoires de projets en structurant également ses partenariats avec l’Amérique du Nord :

  • Signature d’une convention de mobilités fin 2018 avec l’University of New Mexico d’Albuquerque à la suite de la participation de l’ENSACF au salon NFSA 2018 de Philadelphie.
  • Participation de l’ENSACF au salon NAFSA de Washington en mai 2019, en partenariat avec l’Université Clermont Auvergne Associés.
  • Premier workshop à Montréal pour les étudiants de M1 du Domaine d’étude ETEH (Éco-Conception des Territoires et des Espaces Habités), destiné à proposer aux étudiants un regard réflexif sur d’autres territoires, d’autres cultures architecturales soumises à d’autres contraintes, mais confrontés comme les villes françaises à l’enjeu d’engager une transition vers une résilience urbaine qui exige des processus innovants de réalisation de projets et une participation accrue des parties prenantes.
  • Mobilités administratives au Canada : présence de l’ENSACF au salon APAIE Asie Pacifique Amérique à Vancouver et réunions de travail avec les partenaires de Montréal et du Québec.