LA CONTRIBUTION DES ECOLES D’ARCHITECTURE

Le service de l’architecture de la direction générale des patrimoines du ministère de la Culture a confié à l’école nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand la mission de recenser et présenter les travaux d’enseignement et de recherche sur la revitalisation des centres des villes petites et moyennes, portés par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, placés sous sa tutelle.
Ces travaux sont à rapprocher des expérimentations et des questionnements résultants des politiques publiques conduites depuis 2014 par la DATAR, le CGET et l’ANCT et notamment aujourd’hui les programmes « Action cœur de ville » et « Petites villes de demain ».
Dans cette perspective, il s’agit de déployer les capacités d’intervention des écoles en direction des dynamiques générées par de nombreux partenaires aux échelons nationaux, régionaux, départementaux et locaux.
Pour ce faire, les équipes des écoles ont produit un ensemble de notes techniques et de panneaux résumés de leurs activités pour que ceux-ci soient portés à connaissance des acteurs des politiques publiques sur les territoires et du public mobilisé sur ces sujets dans le cadre des co-constructions locales des projets des territoires français. L’ensemble des panneaux a été conçu pour pouvoir être imprimé au format maximum A0 ou projeté.

C’est donc la vocation de cet espace-ressource que de donner accès à ces documents et d’offrir une interface de préparation de collaborations entre les acteurs des territoires et les enseignants et étudiants des ENSA.
Cet espace numérique est évolutif. Il sera actualisé mensuellement de nouvelles contributions émises par les équipes d’enseignement et de recherche, ainsi que des contributions issues des différents modes d’exercices de l’architecture appliqués à la revitalisation des centres des petites et moyennes villes.
Nous attirons votre attention sur la diversité potentielle des interventions des membres des ENSA qui peuvent prendre la forme « d’ateliers hors les murs » inscrits dans les cursus pédagogiques, ou celles de stages individuels ou groupés, de travaux personnels à différents niveaux des études. Ces différentes formes d’intervention peuvent être construites en association avec d’autres spécialités disciplinaires.

AUP.ACV-PVD@clermont-fd.archi.fr

Production pédagogique dans les établissements d’enseignement de l’AUP

La totalité des écoles d’architecture françaises et le CHEC travaillent aujourd’hui sur les territoires de villes petites et moyennes, et dans les territoires ruraux. Dans cette rubrique, vous pourrez découvrir des exemples de travaux conduits. Posters et fiches pédagogiques sont organisés par écoles et par type d’enseignement.

Par établissements

Par enseignement

Enseignement de projet (licence & master)

LICENCE

MASTER

PFE

Recherche dans les établissements d’enseignement de l’AUP

Ces dernières années, les projets de recherche (thèse, programme, réseau, etc.) se sont multipliés à l’échelle nationale. Dans cette rubrique, vous découvrez les travaux jusque-là collectés.

Évènements

Les écoles se fédèrent et des événements s’organisent sur le sujet de la revitalisation des villes petites et moyennes. Vous retrouverez dans cette rubrique les événements passés et à venir organisée par les écoles.

Publications

Cette rubrique recueille un ensemble de publications (rapport, articles, articles scientifiques), produits par les équipes des ENSA (P) et CHEC.

Offres/Demandes

Les écoles d’architectures peuvent accompagner les collectivités et leurs partenaires dans leurs projets de territoire, de paysage, d’urbanisme ou d’architecture sous forme de :

  • travaux pédagogiques conduits dans les cursus universitaires initiaux ou spécialisés. Ils peuvent prendre la forme d’ateliers « hors les murs », souvent associés à d’autres disciplines ; ces activités mobilisent un groupe d’étudiants sur un objet qui répond à la fois aux besoins des collectivités et de leurs partenaires, ainsi qu’aux objectifs pédagogiques du cursus concerné ; en outre ces interventions s’inscrivent dans le planning universitaire éventuellement sous conventions pluriannuelles,
  • stages individuels ou groupés dans le cadre du programme pédagogique de la formation (entre quelques semaines et plusieurs mois), ou sous forme de stage libre pour des étudiants souhaitant approfondir un sujet concernant l’AUP dans les territoires et ménageant un temps pour ce faire dans leurs études,
  • travaux personnels de licence, de master ou de projets des formations du CHEC ou des formations spécialisées (certains cursus valorisent des pré-études proposées par des collectivités)
  • travaux de recherche (thèse, recherche-action, etc.) mobilisant des équipes pluridisciplinaires de chercheurs ou par le biais de contrats doctoraux de type CIFRE (ouvrant à des financements spécifiques portés par le gouvernement), permettant une présence de trois ans dans les services des collectivités ou de leurs partenaires, travaux adossés sur un encadrement de chercheurs encadrant le doctorant,

Cet espace partage :

  • les propositions des collectivités ou de leurs partenaires souhaitant collaborer avec une ENSA (P), le CHEC ou des élèves de ces écoles,
  • les recherches de collaborations émises par des équipes des écoles ou de leurs élèves,
  • les offres et recherches d’emplois,
  • les offres et recherches en matière de volontariat territorial en administration,
  • les appels à projets.

Urbaniste opérationnel (CDI)

structure : CDHU / lieu : Nevers

 

Chef de projet développement et aménagement des territoires F/H – PVD (CDD 18 mois)

structure : Communauté de communes du bocage bourbonnais / lieu : Bourbon-l’Archambault