Tous les articles postés par

ENSA Clermont-Ferrand

ARCHI-FOLIES 2024

L’ENSACF en selle pour les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 !

Cette initiative du ministère de la Culture offre aux 20 Écoles nationales supérieures d’architecture l’opportunité de créer, maquetter et construire des pavillons qui accueilleront les fédérations sportives présentes aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. 

 

Ces architectures originales et éco-responsables seront installées et ouvertes au public au sein du parc de La Villette durant toute la durée des Jeux Olympiques et Paralympiques, puis accueillies dans différents lieux en région.

Appelés « Archi-Folies », ces pavillons font écho aux Folies installées dans le parc de La Villette, conçues par l’architecte Bernard Tschumi, parrain du projet.

Chaque pavillon sera dédié à une fédération sportive pour la promotion de son sport.

Ainsi, chaque école conçoit et construit un pavillon qui répond tout à la fois aux enjeux environnementaux et aux besoins de la fédération olympique qui lui est attitrée.

L’ENSACF est associée à la Fédération Française de Cyclisme – FFC.

Le projet s’inscrit dans le cadre de l’enseignement au choix « Archi-Folies » des 7.3 et 8.3. 

Labellisé Olympiade Culturelle, Archi-Folies 2024 est un projet ambitieux porté et financé par le ministère de la Culture en partenariat avec La Villette, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, et mis en œuvre par les 20 Écoles nationales supérieures d’architecture et de paysage (ENSA-P) sous la direction des GAIA (Grands ateliers de L’Isle d’Abeau).

 

 

Archi-Folies reçoit le soutien de nombreux mécènes : Caisse des dépôts, Construiracier et la Maison de la Construction Métallique, la Mutuelle des architectes français, Saint-Gobain, Vectorworks et Designexpress.

Ils soutiennent l’ENSACF : Scierie Montmartin, Scierie Borie, Transports STDM , BTMC, Compagnons du devoir, Rhonapi, Fibois Aura, Communes Forestières.

 

 

 

 

 

 

L’ÉCOLE D’ARCHI DE CLERMONT VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNÉE !

En cette nouvelle année 2024, André Marcon, président du Conseil d’administration, Simon Teyssou, directeur, ainsi que les étudiants, le personnel enseignant et administratif de l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand, vous adressent leurs meilleurs vœux de bonheur et de réussite.

En illustration, nous partageons le travail de nos étudiantes de 2e année, Amélie Babijon, Clara Bouchet et Romane Sautanier.

« C’est pas Versailles ici ! » : carte de la pollution lumineuse à Hong-Kong, réalisée dans le cadre du TD de l’UE 3.2. Outils des territoires

 

JOURNÉE PORTES OUVERTES

Retrouvez-nous

Samedi 10 février 2024

de 9h à 17h 

Télécharger ici toutes les réponses pour candidater à l’ENSACF

 

Les équipes et les étudiants de l’École de Clermont-Ferrand se mobilisent pour vous présenter les formations proposées, vous renseigner sur les conditions d’admission et vous offrir une vue d’ensemble de notre établissement !

 

 

4 présentations des études en architecture à l’ENSACF à 9h30, 11h30, 14h et 15h30 par Hélène GUICQUERO, directrice des études, de la professionnalisation et des relations internationales, en compagnie des équipes pédagogiques  > Grand amphithéâtre et retransmission dans le petit amphi 

 

Des visites guidées en continu toute la journée 

Ces visites sont conduites par les étudiant·e·s de l’école avec, au programme, exposition commentée par les enseignant·e·s et étudiant·e·s des ateliers, de la salle informatique et de la médiathèque. 

 

Des expositions des travaux des étudiants 

Les visiteur.teuse.s sont invités à naviguer à travers les diverses étapes de nos pédagogies, à appréhender les défis contemporains relevés progressivement, et à saisir les thématiques essentielles défendues par l’école.  

LICENCE 3e étage 

_ESPACE / TERRE & CLIMAT Semestre 1, Parcourir et habiter le paysage 

Salles 301 et 302  

_LIEU / RESSOURCES & MATIÈRES Semestre 3, Construire les espaces du commun  

Salles 303 et 304 

_MILIEU / BIODIVERSITÉ & ÉCOSYSTÈMES Semestre 5, Milieu, métropole, territoire 

Salles 305 et 306   

  

MASTER 1er étage  

_Focus sur l’héritage pour le domaine d’étude METAPHAUR (MÉmoire et Techniques de l’Architecture et du Patrimoine HAbité Urbain et Rural) Semestres S7 & S9  

Salle 106  

_Focus sur la transition écologique pour le domaine d’étude ETEH (Éco-conception des Territoires et des Espaces Habités) Semestres S7 & S9  

Salle de pôle 1  

_Focus sur la régénération des territoires pour le domaine d’étude EVAN (Entre Ville Architecture et Nature) Semestres S7 & S9  

Salles 104 et 105   

_Focus sur les nouvelles logiques conceptuelles et constructives des objets architecturaux pour le domaine d’étude REx (Réalités et Expérience) Semestres S7 & S9  

Salles 101 et 102  

 

Exposition « L’esthétique du chantier » 

Autour de ce thème, tous les exposants appartiennent à l’idée d’une « École Clermontoise » par le lien qu’ils entretiennent avec l’École nationale supérieure d’architecture de Clermont-Ferrand : ils en sont diplômés, enseignants, anciens étudiants ou anciens enseignants. 

> Rez de chaussée, salle d’expositions 

 

Exposition mobilités à l’international 

Retour des étudiants partis en mobilité (Allemagne, Italie, Arménie, Japon, États-Unis…) 

> À retrouver au rez-de-chaussée côté ouest 

 

Les associations 

Les associations de l’école sont présentes à la cafétéria (RDC) pour présenter leurs rôles au sein de l’école. 

ARCHI’MADE : vend aux entreprises et aux cabinets d’architectes des prestations de service.  

ARCHI RECycle : développe la pratique du vélo à l’école. 

ASA : regroupe les sportifs de l’école. 

BDEa : renforce la cohésion entre les promotions avec des pots, sorties et soirées.  

Grand angle : propose des ateliers photo/vidéo et œuvre pour animer et communiquer autour des événements  

de l’école. 

Lacharette : mène des actions culturelles et sociales ainsi que des workshops. 

LA COOP’ : propose des prix attractifs aux étudiants concernant les fournitures.  

Le Germinarium : mène des actions de sensibilisation à l’environnement et à notre mieux-vivre en communauté. 

SOA – Sound Of Architects : rassemble les amoureux de musique, musiciens ou non. 

UNEAP – Union nationale des études en architecture et paysage : représente les étudiants en architecture et en paysage auprès de différentes institutions et commissions. 

 

Restauration sur place 

Le point CROUS de l’école sera ouvert de 9h à 16h. Les associations vous proposent également crêpes, gaufres, gâteaux et snack. Retrouvez-les nombreux dans la cafet’ toute la journée ! 

 

 

 

Retrouvez les vidéos :

  • de présentation de l’École : ici
  • de présentation par Simon TEYSSOU, architecte et directeur : ici
  • de présentation des études par Hélène GUICQUERO, directrice des études et des relations internationales : ici
  • des interviews d’étudiants :  ici

Retrouvez également :

  • les modalités d’inscription ici
  • toutes les infos sur les études à l’ENSACF ici
  • toutes les ressources disponibles à l’ENSACF (médiathèque, ateliers, audiovisuel, informatique, etc.) ici

 

 

 

 

 

12 DÉCEMBRE_TABLE RONDE #3

Révélation et inachèvement : Simon Teyssou

Inachèvement et révélation : Bérénice Gaussuin

18h_à la médiathèque

 

Modérateur :  Nicolas Detry

 

« Toute forme qui n’est pas ordonnée par la structure doit être repoussée » nous dit Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) ; un peu plus tard, Hendrik-Petrus Berlage (1856-1834) estime que « forme et décoration sont une seule et même chose » ; alors qui faut -il croire Viollet ou Berlage ? Qu’en pense Bérénice Gaussuin, architecte du patrimoine, docteur en histoire de l’architecture experte de Viollet-le-Duc ? Et Simon Teyssou, architecte et grand prix d’urbanisme est-il un héritier du « rationalisme structurel » de Viollet-le-Duc et d’Auguste Perret ?

 

Nous vous invitons à partager ce moment d’échange entre Bérénice et Simon, avec Nicolas comme modérateur. Il est probable que nous aurons à cœur d’évoquer ce qui est sous-jacent dans l’exposition « l’esthétique du chantier », des questions qui taraudent les architectes et les théoriciens depuis des siècles comme : la vérité du fait construit, l’esthétique du matériau travaillé, la relation entre masse et ossature, entre structure et revêtement, rationalité espace et structure, l’inachèvement, le chantier comme processus en constante évolution. Cela pourra être abordé aussi bien à l’échelle de l’édifice (Bérénice) et à l’échelle de la ville et du territoire (Simon), ainsi qu’à l’échelle de Richter (Nicolas).

 

Dans le cadre de l’exposition « L’esthétique du chantier », présentée à l’ENSACF jusqu’au 03 février 2024.

Crédit photos : Benoit Alazard et Bérénice Gaussuin

MIDIS DE LA MÉDIATHÈQUE_1er RDV LE 21/11

À la médiathèque de l’ENSACF 

mardi 21 novembre_12h30 → 13h30

 

 

Pour ce premier rdv

 

HÉLÈNE DARTEVELLE 

présente 

 

Augustonemetum, Atlas topographique de Clermont-Ferrand (2022)

Gollion (CH) : Infolio, 2022. 2 vol. 43 cm (544 et 532 p.) 

 

Cette imposante publication sous la forme d’un atlas au format A3 en deux volumes est le fruit d’un travail collectif engagé depuis 2005 associant une cinquantaine de chercheurs. L’objectif était de comprendre l’organisation spatiale, la genèse et l’évolution du chef-lieu de la cité des Arvernes de la fin du Ier siècle avant J.-C. au Ve siècle après J.-C. (Source : site éditeur) 

 

  • L’histoire de Clermont antique ; 
  • Le livre, du projet au travail d’édition : comment il est né, la synthèse menée et la constitution de l’ouvrage, choix éditoriaux, organisation du travail ; 
  • L’archéologie préventive : sa place dans le projet et son importance pour l’architecte ;  
  • L’archéologue au quotidien : un débouché possible pour les architectes. 

 

Entrée libre 

Vous pouvez apporter votre déjeuner ! 

 

 

Originaire de Franche-Comté, Hélène Dartevelle a été formée en protohistoire ancienne à l’Université de Besançon. Après de nombreuses fouilles programmées sur ces périodes ainsi que sur l’Antiquité, les chantiers d’archéologie préventive se sont enchaînés pendant une dizaine d’années à l’Afan (Association pour les fouilles archéologiques nationales) avec des responsabilités en fouilles urbaines et surtout dans le cadre de grands travaux autoroutiers (Bourgogne, Auvergne, Poitou-Charentes) ainsi que sur le TGV Méditerranée. Depuis 1998, elle est chargée de la gestion scientifique et administrative de l’agglomération clermontoise au sein du Service régional de l’archéologie d’ARA à Clermont-Ferrand. 

L’origine de l’agglomération clermontoise a été au centre de ses préoccupations scientifiques. Un groupe collectif de recherches monté en 2005, « L’Atlas topographique d’Augustonemetum, capitale gallo-romaine de la cité des Arvernes », a permis de faire le point sur la genèse et l’évolution de la ville antique développée principalement sous Clermont-Ferrand, et de publier un livre en 2 tomes en 2022. 

 

Télécharger le flyer

 

 

MURAILLE DE CHINE SAINT-JACQUES_CLERMONT-FD / TABLE RONDE N°2

MARDI 14 NOVEMBRE → 18h_à la médiathèque

 

Dans le cadre de l’exposition « L’esthétique du chantier », présentée à l’ENSACF jusqu’au 3 février, une programmation de tables rondes autour des exposants est proposée.

La deuxième se tiendra le 14 novembre à 18h à la médiathèque de l’école.

Au printemps 2023, dans le quartier Saint-Jacques démarre la démolition du bâtiment 101, dit « la Muraille de Chine » de Clermont-Ferrand, un grand ensemble de logements de 320 mètres de long et neuf niveaux, livré en 1961.

À l’occasion de cette opération de grande envergure, les intervenants reviendront sur le processus qui a mené à la déconstruction du bâtiment, au temps long des décisions et aux enjeux politiques, sociaux, environnementaux et urbains qui accompagnent la rénovation urbaine.

 

Pour en parler :

→ Rachid Kander, architecte, directeur général d’Assemblia et de la SPL Clermont Auvergne ;

→ L’agence d’architecture, d’urbanisme, d’infrastructure et de paysage Devillers & associés ;

→ Paul Landauer, architecte, docteur en histoire de l’architecture, professeur à l’ENSAVT Paris Est ;

→ Olivier Agid, plasticien, architecte de l’image.

 

Préparation et modération : Bénédicte Chaljub, enseignante à l’ENSACF et Loïc Parmentier, enseignant à l’ENSA Lyon

 

Crédit photo : Ville de Clermont-Ferrand

SÉRIE DE PODCASTS AUTOUR DES CITÉS MICHELIN

« Les cités Michelin, passé-présent-futur d’un patrimoine vivant » en six épisodes

 

Cinq cités dont trois à Clermont-Ferrand (Chanturgue, l’Oradou, le Ressort) et deux dans la Métropole de Clermont-Ferrand (la cité de Bezance à Romagnat et celle du Massaud à Cébazat) sont explorées. Elles offrent des dispositifs et des situations variées car issues de conditions de production différentes (période de réalisation, modes de construction, place des architectes). 

 

→ 1er épisode « Transplantation »  

→ 2e épisode « Les castors de Cébazat »  

→ 3e épisode « Aux temps de l’Oradou »

→ 4e épisode « S’approprier une cité Michelin »

→ 5e épisode « Une oasis en ville »

6e épisode « Ce à quoi nous tenons »

ÉCOUTER ICI 

 

 

Présentation du projet

LES CITÉS MICHELIN (MÉTROPOLE DE CLERMONT-FERRAND) : PATRIMOINE VIVANT POUR LA VILLE DE DEMAIN

Responsables scientifiques : Bénédicte Chaljub et Amélie Flamand

 

Cette recherche, lancée en 2021, porte sur les cités de la Manufacture française des pneumatiques Michelin de Clermont-Ferrand édifiées au début du 20e siècle. Bien qu’en partie démolies, elles forment encore aujourd’hui une des identités fortes de la ville, rappelant son histoire industrielle.   

Édifiées pour une grande partie pendant l’entre-deux guerres, ces cités illustrent une volonté paternaliste assez unique en France. Elles sont d’abord conçues comme des ensembles de maisons jumelées en série, au confort de l’époque, issues d’une ambition de rentabilité du chantier et des coûts, mais toujours accompagnées de jardins. La méthode taylorienne de production des pneus est ici appliquée à la construction des types de maisons jumelées, accompagnée par une pensée urbaine hygiéniste. Les dispositifs architecturaux et urbains varient ensuite après la seconde guerre mondiale, allant des maisons en bande, jusqu’aux processus de construction Castors, et se concrétisent enfin sous la forme d’immeubles.  

Depuis qu’elles ont été vendues par Michelin, les cités font l’objet de transformations sensibles et variables, d’un point de vue architectural comme sociologique, selon qu’elles sont gérées par des bailleurs sociaux ou rachetées par des particuliers. 

 

En savoir plus…

APPEL À CANDIDATURES PROLONGATION JUSQU’AU 11/12 MINUIT  

SANA est le nouveau dispositif d’incubation proposé par l’ENSACF afin d’accompagner les jeunes agences d’architecture dans leur développement. 

 

Comment candidater ?  

SANA est ouvert à toutes les jeunes agences d’architecture de maîtrise d’œuvre inscrites à l’Ordre des Architectes et immatriculées en France, ou de manière plus large, à des entreprises innovantes agissant sur le cadre de vie (urbanisme, paysage, AMO).  

La date limite de réception des dossiers est prolongée jusqu’au lundi 11 décembre à minuit 

   

Retrouvez toutes les informations pour candidater dans les documents à télécharger ci-dessous.

Télécharger l’appel à candidatures 

Télécharger le formulaire d’inscription 

 

 

Lancé au début de l’année 2023, cet incubateur est pensé comme un accélérateur de jeunes agences d’architecture qui ambitionnent de penser et de construire l’architecture autrement. Dans la lignée des valeurs de l’ENSACF, centrées sur la ruralité, les villes moyennes et la transition écologique, cette nouvelle formation se veut tournée vers les pratiques innovantes de l’architecture.  

Pourquoi SANA ? Sana signifie sain en latin et fait référence à l’architecture de l’ENSACF, installée dans l’ancien sanatorium de la ville de Clermont-Ferrand. Un incubateur pensé pour accompagner une architecture saine, en résonance avec les valeurs de l’ENSACF. 

7E RÉSIDENCE DE SENSIBILISATION 2023-2024_APPEL À CANDIDATURE

L’ENSACF et Pixel[13] renouvellent pour la 7e édition un appel à candidature à destination d’architectes ou paysagistes pour une résidence de sensibilisation à l’architecture, la ville, le paysage auprès du jeune public. La résidence repose sur la pleine disponibilité des résidents pendant 5 semaines in-situ.

Les résidents auront pour mission de concevoir, fabriquer et mettre en œuvre un dispositif de sensibilisation auprès du jeune public. L’appel à candidature s’adresse à des architectes, paysagistes qui ont cette volonté de transmettre leur regard, leur sensibilité, leur créativité, leurs connaissances et savoir-faire à un public spécifique.

 

Le calendrier

Lancement de l’appel à candidature : lundi 17 octobre 2023

Retour des dossiers : jeudi 30 novembre 2023 à minuit par email aux adresses suivantes : residences@pixel13.org et à ensacf@clermont-fd.archi.fr

Jury de sélection : semaine du 13 décembre 2023

Repérages : jeudi 11 et vendredi 12 janvier 2024

Résidence : du lundi 22 janvier au vendredi 23 février 2024

Valorisation : semaine du 3 au 7 juin 2024 (3 jours à définir)

 

Télécharger l’appel à candidature ICI